L’AEAP est heureuse de réintégrer Mie-Jo Casimir-Duquesnoy

Voilà quelques années que notre adhérente Mie-Jo Casimir-Duquesnoy, qui nous avait été présentée par Marguerite Nonque, s’était un peu éloignée de la littérature après un premier roman de terroir « Candela » en 1996.
Elle nous revient avec un nouveau livre « Le Champ Delmotte »: Ascq, 1944, massacre dans un village français. Le lecteur avancera sur le chemin de la réconciliation, du combat pour la paix. Le fanatisme n’aura pas le dernier mot. Sur commande auprès de l’AEAP
Nous sommes ravis de la retrouver parmi nous et lui souhaitons un beau succès pour son ouvrage.

Vœux à l’AEAP de Marc Girard

Dans un monde de moins en moins hospitalier, de moins en moins facile à vivre, de moins en moins certain, de moins en moins compréhensible, de plus en plus agressif et de plus en plus matérialiste; dans un monde rempli de menaces….
                                          Nous avons plus que jamais besoin d’empathie, de simplicité, de rires, de rêves, de solidarité, d’amour, d’un peu plus d’humanité tout simplement…
                                          Puissent nos écrits et nos actes y concourir!
                                          Bonne année 2017!
                                                         Josiane    Marc

Vœux à l’AEAP de Jean Reby-Fayard

Je ne pourrais vivre sans champagne. Dans la victoire, je le mérite. Dans la défaite, j’en ai besoin. Churchill

Bonne année à tous
C’est la fête du côté un peu partout, mais ça ne rigole pas partout. Et pour cause !
Bien sûr,  nous voulons faire le vœu pour vous, pour nous tous, d’une année 2017 de paix, de solidarité, de fraternité…
… et aussi d’un environnement sain, d’une bonne santé, dans l’harmonie et la bonne humeur.
Mais si nous  n’y associons aucun moyen, alors ce serait … un vœu pieux.
Alors, cette année, j’ai choisi de partager quelques-unes des citations préférées, par moi, par d’autres
Elles pourront peut-être nous aider à situer les changements nécessaires et à transformer ce qui doit l’être. Qui sait ?

Celui qui essaye se trompe souvent, celui qui n’essaie pas se trompe toujours. Sénèque ( voir  ci-dessous l’interprétation  qu’en fait  Véronique Sanson)

Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n’est pas victime. Il est complice. George Orwell

Le monde est assez grand pour satisfaire les besoins de tous, mais il sera toujours trop petit pour satisfaire l’avidité de quelques-uns. Gandhi

La crise consiste justement dans le fait que le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître, et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. Gramsci.

Hier, j’étais intelligent, et j’ai voulu changer le monde. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même. Rumi

Bonne année 2017 !
Jean REBY-FAYARD,

Celui qui essaye se trompe souvent, celui qui n’essaie pas ne  se trompe qu’une fois » Véronique SANSON

La chanson totale de Véronique SANSON inspirée par Sénèque:

C’est pas facile de regarder la vie dans les yeux
Pas facile de se sentir heureux
Quand on se lève de bon matin
Aller prendre son train
Fais ta valise
Laisse les maisons grises et va-t’en

Vole vole vole
Va dans un pays où y a du soleil tout le temps
Vole vole vole
Vers de nouveaux continents
Vole vole vole
Je te le répète ici tu perds ton temps
Vole vole vole
Et regarde où va le vent

C’est pas facile de tout laisser tomber comme ça
Surtout celle que tu tiens dans tes bras
Mais celui qui n’essaye pas
Ne se trompe qu’une seule fois
Prends ton virage
Tourne-moi la page et va t’en

Vole vole vole
Vole bien le temps qui te reste maintenant
Donne donne donne
Donne-toi une bonne raison
Là-bas la musique sonne sonne sonne
Détonne et résonne toujours dans les radios
Vole vole vole
Tu verras le vent est bon

T’es plus tranquille si tu vis comme un vieux, et c’est bien
C’est plus drôle de tomber amoureux
D’une fille ou d’un pays
Qui te rendra heureux
Laisse ta vie
Tourner tourner tourner rond

Danse danse danse
Dans les boîtes où y a du monde, où y a de la vie
Danse danse danse
Quand on danse on oublie
Là-bas la musique sonne sonne sonne
Détonne et résonne toujours dans les radios
Danse danse danse
Tu verras comme j’ai raison

Vole vole vole
Va dans un pays où y a du soleil tout le temps
Vole vole vole
Vers de nouveaux continents
Vole vole vole
Je te le répète ici tu perds ton temps
Vole vole vole
Et regarde où va le vent

Danse danse danse
Dans les boîtes où y a du monde, où y a de la vie
Danse danse danse
Quand on danse on oublie
Là-bas la musique sonne sonne sonne
Détonne et résonne toujours dans les radios
Danse danse danse
Tu verras comme j’ai raison

Danse danse danse
Fais comme tu sens
Danse danse danse
Fais comme tu veux

Danse danse danse
Fais comme tu sens
Danse danse danse
Fais comme tu veux

Danse danse danse

Meilleurs vœux aux écrivains et artistes paysans

voeux-2017-copie

Que vos désirs s’ancrent dans l’humus de la Terre pour graver haut dans le ciel, de leur empreinte indélébile,  cascades de mots,  semis de couleurs, valses de formes, dans l’harmonie universelle.

Puissent vos œuvres nourrir le monde.

Je vous souhaite Paix, Santé et Créativité tout au long de l’année 2017. Qu’elle soit pour l’AEAP riche en rencontres et en échanges.
Bien affectueusement,
Votre présidente, Jacqueline Bellino

Avis de décès

Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse le décès de Marguerite Nonque, notre Marguerite du Nord, qui, jusqu’à l’an dernier apportait sa gentillesse et son sourire à nos congrès.
Geneviève Lecoq, sa filleule en écriture, nous dit d’elle: « C’était une femme intelligente, pleine de bonté, de générosité et de bienveillance ».
Pour moi, elle prenait soin de m’encourager fréquemment, dans ma tâche de présidente, par des petits mots d’encouragement qui m’allaient droit au cœur.

A son fils Ferdinand, qui, nous l’espérons, continuera à soutenir notre association et à l’honorer de sa présence, et à toute sa famille, l’AEAP présente ses plus sincères condoléances,

Jacqueline Bellino

congres-2015-037

Marguerite et Ferdinand, Congrès 2015 à Notre-Dame-de-Monts (85)

Qui veut passer des vacances sur la Côte d’Azur?

Du 13 janvier au 23 février, Monique et Lionel Brault proposent de mettre à disposition leur magnifique propriété du Domaine de la Royrie (voir Google) de la campagne grassoise (06) aux écrivains paysans qui souhaiteraient passer une partie de l’hiver au soleil, ou rédiger un livre dans le plus grand calme en regardant la mer par-delà cyprès et oliviers, en échange de garder leur gentille chienne Golden Retriver et de nourrir les poules.

S’adresser directement à Monique: 0609866327

 

Avis de décès

L’AEAP vient d’apprendre avec tristesse la disparition de notre adhérent Paul Ferre. Nous garderons longtemps le souvenir de l’entrain avec lequel il animait les  récitals de nos congrès et ne doutons pas que sa poésie continue d’accompagner le vol des mouettes rieuses…

A sa famille, nos sincères condoléances,

Pour l’AEAP, la présidente Jacqueline Bellino

Festival du livre de Mouans-Sartoux: remerciements



Nous vous remercions très vivement

pour votre participation
au 29e Festival du Livre !

 
 
Quelle effervescence ces 3 jours à Mouans-Sartoux.
On ressentait une soif de VIVRE enthousiasmante !

Un festival piéton, serein, apaisé. Des esprits apaisés aussi, mais en ébullition dans les quelque 200 débats et rencontres qui se sont succédés pendant 3 jours et demi.

Nous avons accueilli du jeudi au dimanche plus de 60 000 visiteurs qui ont découvert la planète Festival : c’est tout le village qui devient festival : les grands espaces d’exposition et de dédicaces, les 5 salles de cinéma, la salle Léo Lagrange, le boulevard des bouquinistes, le château et son parc, la Donation Albers-Honegger, toutes les salles municipales, les allées, les cafés et restaurants, le boulevard piéton. Toute la ville est  envahie par une foule animée d’une soif de VIVRE bien rassurante!
Des milliers d’enfants et de jeunes, curieux, intéressés par des rencontres nouvelles, des découvertes, des films, des expositions, des spectacles, du théâtre.
C’est bien le but de ce festival, provoquer des rencontres, des découvertes, ouvrir les esprits, tracer des voies, faire émerger  les innovations, penser à l’avenir de l’humanité et de la planète. Nous semons des graines, elles poussent, de nouvelles idées naissent…

Cyril Dion a dit que Mouans-Sartoux est  » une parenthèse enchantée et indispensable pour se nourrir avant de repartir au combat »,  le combat pacifique des idées bien sûr !

Guy Bedos dit que « c’est le Festival de la bienveillance » !
C’est en effet l’état d’esprit de la petite équipe d’organisation du Festival et de la grande équipe des  270 bénévoles que vous formez et qui accueillent pendant trois jours avec générosité et passion tous nos invités.

Nous vous remercions encore d’avoir participé si activement à la réussite de cette 29e Edition.

VIVE le 30e Festival, qui aura lieu les 6-7-8 octobre 2017 !

Au nom de toute l’équipe du Festival du livre et des bénévoles,