Michel Boudaud en concert

Bonjour à tous

Nous serons en concert à St HERBLAIN  (NANTES)
          Samedi prochain 25  Novembre  à 20 Heures
           à la  salle  paroissiale près de l’église
         80 Avenue des Grands Bois (Entrée  avenue de Chambord)
Réservations: Isabelle et Serge HEBRARD
                          02 40 59 57 29   ou   06 95 06 20 40
    Merci  et à bientôt
                                                           A TRAVERS CHANTS
                                                          Michel Boudaud
                                                          Alice Fresneau
                                                          Alain Jadelot

Festival du Livre de Mouans-Sartoux

Cette année encore l’AEAP a participé au début du mois à cette belle manifestation: le troisième salon littéraire de France au niveau de la fréquentation.
Nous y avons tenu un stand qui a permis de faire des rencontres enrichissantes, ouvrant notre association vers de nouveaux horizons possibles.
Nous avons animé pendant une heure un café littéraire sur le thème: Aller vers l’agriculture par idéal?


Nous nous sommes promenés à tour de rôle de conférences en dédicaces, de films en cafés littéraires, autour des nombreux stands.
Nous avons déjeuné dans le parc du château avec Madame la ministre de la culture, Françoise Nyssen, Edgar Morin, Guy Bedos, Frédéric Lenoir et bien d’autres…

Mais aussi et peut-être surtout, ce festival est un moyen de plus de renforcer nos liens entre nous en partageant trois jours de pure convivialité.


Merci à Lionel et Monique Brault pour leur accueil toujours aussi chaleureux.

Jacques Chauvin nous informe:

1°- Un groupe de chercheurs universitaires s’est constitué en 2010 et porte le nom de groupe Petites Paysanneries. En fait partie, Agnès Roche (Université d’Auvergne, Clermond-Ferrand), auteure de: Emile Guillaumin, un paysan en littérature (Cnrs éditions, 2006).

http://paysanneries.hypotheses.org/a-propos

Le groupe petites paysanneries est un espace d’interaction scientifique intergénérationnel qui a démarré en 2010, sous la forme d’échanges informels entre chercheurs, jeunes chercheurs et étudiants dans le cadre du Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS, CNRS, Universités de Paris Ouest Nanterre, Paris 1, Paris 7 et Paris 8).
Le groupe puise une partie de ses ressources empiriques et théoriques dans la tradition pluridisciplinaire et ruraliste du LADYSS. Sur le plan international, il s’organise en réseau comptant des chercheurs du Nord et du Sud de la Méditerranée, tout en restant ouvert à d’autres espaces. L’ensemble de ces terrains constitue pour le Groupe un vivier social, expérimental et conceptuel.
Le choix de (re)découvrir les petites paysanneries méconnues/ignorées dans leurs configurations plurielles (historiques, sociales, économiques, géographiques, culturelles…) est un choix scientifique, politique et écologique.
C’est un choix scientifique construit dans une perspective pluridisciplinaire, multidimensionnelle, comparative et critique.
C’est aussi un choix politique qui cherche à saisir ces groupes sociaux de l’intérieur et à travers leur position dans le monde social, et ce, en tenant compte de leurs forces et leurs faiblesses, de leur situation de dominés et au regard de leurs conquêtes.
C’est enfin un choix écologique qui considère la question environnementale comme un champ d’observation, de débat et d’action inséparable de la question paysanne et de la problématique de l’inégalité d’accès et d’usage des ressources.
Coordonné par Michel Streith et Mohamed Raouf Saïdi, le GPP anime des séminaires et des journées de réflexion, ouverts à différentes générations de chercheurs et de professionnels investis dans la thématique. Le groupe s’emploie à publier et à diffuser les contributions, notamment dans le cadre d’une collection éditoriale « petites paysanneries ».
Le GPP n’exclut pas de s’engager dans des travaux de recherche contractuels, à l’exception des expertises et des études prospectives, dans la mesure où ce volet est élaboré collégialement dans une perspective pluridisciplinaire, multidimensionnelle et comparative et constitue, en outre, l’aboutissement pratique des interactions empiriques, théoriques et conceptuelles entre les membres du groupe.

Jacques Chauvin nous informe:

Amis Ecrivains-Paysans, je vous transmets l’information communiquée par l’association paysanne Les Gens de Cherves.  Ils ont écrit :

« Nous y défendons l’intérêt qu’il y a à montrer aux enfants comment la force du vent était utilisée autrefois via les moulins à vent et aujourd’hui via les éoliennes »

Augustin Hérault, qui fut membre fondateur de l’AEAP, l’auteur du Meunier et le vent, du Meunier et les tourbillons, aurait aimé ce que font les Gens de Cherves. Aidons-les à faire aboutir leur beau projet en votant en ligne.
Jacques Chauvin

A nos adhérents, sympathisants et partenaires,

 

RAPPEL : Notre association a candidaté auprès de la Fondation EDF à travers le challenge « trophée des associations ».

 

Nous y défendons l’intérêt qu’il y a à montrer aux enfants comment la force du vent était utilisée autrefois via les moulins à vent et aujourd’hui via les éoliennes. Et comment, grâce à la farine que produisaient les moulins, on arrive à la cuisson du pain.

 

Le prix (1) qui pourrait nous être remis dépend de plusieurs critères, dont celui du nombre de soutiens que notre projet aura recueilli.

 

Ce soutien consiste simplement à voter en ligne pour notre projet, ce n’est pas une souscription.

 

En 5 jours, 108 internautes se sont manifestés… ce qui nous classe actuellement en 6ème position d’un classement qui comprend 52 participants, les autres participants ayant été mis en ligne un mois plus tôt que nous.

 

La clôture des votes est fixée au 5 novembre.

 

Nous vous invitons à prendre connaissance de notre projet et à le soutenir :

      En vous connectant sur https://fondation.edf.com/fr/node/8196

      En cliquant sur l’icône VOTER POUR CE PROJET

      En mettant vos nom, prénom et adresse mail dans la fenêtre qui s’ouvrira.

      En ALLANT CONFIRMER votre vote sur VOTRE MESSAGERIE

      En relayant cette demande à votre entourage.

 

(1) DOTATIONS – 52 prix seront remis pour un montant global de 490 000 € réparti comme suit : 10 Trophées dans chacune des 5 catégories dont 1 prix de 20 000 €, 1 prix de 15 000 €, 3 prix de 10 000 € et 5 prix de 5 000 € ; Le « Trophée du Public » d’un montant de 20 000 € ; Le « Trophée des Salariés d’EDF » d’un montant de 20 000 €.