La vie agricole: concours d’écriture

Le journal La Vie agricole de cette semaine publie un article d’Alexie Valois sur le concours d’écriture que les écrivains de l’AEAP ont parrainé au lycée agricole de Saint-Maximin (83).

2 réflexions sur “La vie agricole: concours d’écriture

  1. Oui, vraiment, cette initiative est à saluer et à valoriser. Puisse-t-elle donner de bonnes idées à d’autres, enseignants, éditeurs ou lycées agricoles, afin que la littérature des paysans (actuels et surtout futurs) deviennent une valeur plutôt qu’une anecdote. Encore bravo aux « parents, parrains et marraines  » de ce bel enfant qu’est le recueil « La terre c’est ma mère », baptisé à Saint-Maximin dans le joie et la convivialité.

  2. Bravo à tous et plus encore aux profs qui n’ont pas du ménager leurs efforts ! Oui, l’écriture permet tout : se valoriser, reprendre confiance, dire ce qu’on n’ose prononcer de vive voix… L’ écriture crée des rencontres, de belle histoires. L’écriture est réellement (dixit Patrick De Meerleer) une valeur sûre et créer un ouvrage à plusieurs mains est l’aboutissement d’une entente, d’une amitié, d’une force vive décuplée ! Bravo la jeunesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.