Un prix de poésie pour Thierry Jouet

L’écrivain -paysan Thierry Jouet vient de recevoir un prix national de la poésie mémorielle du centenaire de 1918 avec une médaille en argent, une pièce authentique de 1916, le tout accompagné de deux poésies de 1914, pour un poème qu’il a écrit pour son grand-père Xiphium qui a fait la bataille de Marne et celle de Verdun.

Félicitations Thierry!

« Vers d’impossibles nuits si obsessionnelles,
Enrôlés sans pareil tant livrés à eux-mêmes,
Ronces trop écorchées, brasier d’alcools, de flammes,
Des Poilus captifs de rats, de boues meurtrières,
Universels cris de douleurs, nid de souffrances,
Nerfs de plaies ouvertes à jamais refermées.

Nuages gris d’obus à l’horizon bleuet,
Ulcérés, prisonniers de forts abandonnés,
Démantelés, perdus sous une pluie de feu,
Retranchés, prêts à se battre seuls pour survivre,
Effroi marqué au sang encre rouge garance

Vénérons nos martyrs en deux mille dix-huit. »

Une réflexion sur “Un prix de poésie pour Thierry Jouet

  1. Bravo Thierry ! Pour ta poésie et ta bravoure, pour le sens du partage et ta bienveillance. Très heureux que ma photo leur ait plu.
    Amicalement ! Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.