René Houlé s’est éteint

Après le décès de son épouse écrivaine-paysanne, Jacqueline, René a continué à s’impliquer au sein de l’AEAP d’une part pour promouvoir la littérature de celle-ci mais aussi par amitié pour les membres de notre association.

René fut de tous nos congrès, jusqu’à cette année encore, à l’âge de 95 ans et nous avions chaque fois le même plaisir de le voir arriver, son éternel sourire aux lèvres, accompagné de sa fille Catherine et de sa belle-sœur Nicole. Sa bonne humeur, sa bienveillance, sa remarquable vitalité et sa jeunesse d’esprit étaient appréciées de tous comme en témoigne cette photo prise ce 28 août alors qu’il animait la dernière soirée du congrès de Moncy pour notre plus grand bonheur.

Jusqu’à la fin il a continué à assumer la mission qu’il s’était fixée: faire visiter les lieux du débarquement en Normandie aux visiteurs, pour que l’Histoire ne tombe dans l’oubli.

A notre tour, nous ne l’oublierons pas.

L’AEAP présente ses sincères condoléances attristées à Catherine, Nicole, sa famille et ses nombreux amis

Une réflexion sur “René Houlé s’est éteint

  1. Une figure au sein de l’association, René. Je ne sais depuis quand il en était ? Je l’y ai toujours vu, moi, aux quatre derniers congrès auxquels j’ai participé. Discret, d’humeur égale et bienveillant à mon égard, moi, le « nouveau ». Il faisait partie je crois du comité de lecture et prenait langue à me le rappeler chaque année. Lors des soirées, le plaisir qu’il avait à nous raconter pince sans rire ses histoires drôles restera gravé en mon souvenir. Il ne part donc pas tout à fait, restant présent en nos mémoires et en nos cœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.