Le sixième billet de Michel Boudaud

Les Fleurs de Michel Boudaud

      Bonjour à tous
        C’est déjà mon sixième billet du lundi !

Aujourd’hui, éloge de la douceur et même de la fragilité! D’abord un texte des “Brèves de comptoir” qui est plutôt bien vu, puis un poème de Marcelline Desbordes-Valmor (1786-1859) “Vous aviez mon coeur”  mis en musique par Julos Beaucarne et chanté par…. peut-être par Barbara D’Alcantara ? Cela ressemble bien à son timbre de voix, mais il me semble qu’elle aurait été bien jeune! Julien Clerc a fait une belle musique aussi sur “Les séparés” de cette même auteure. Et puis je vous mets ma chanson “Les fleurs” en audio (enregistrement direct légèrement travaillé par Bernard Boudaud)    

Brève: ” Dans les fouilles archéologiques, des fois, tu trouves des trucs rouillés, même neuf, çà valait rien. On trouve des trucs romains que les Romains de l’époque se seraient pas baissés! Et d’ailleurs, c’est pour çà qu’on les trouve…Le Romain l’a laissé par terre et c’est un mec de maintenant qui les trouve! Moi, des fois, je trouve un truc par terre, je me baisse pas, je laisse çà pour ceux qui se baisseront dans le futur, chacun se baisse à l’époque qu’il veut! C’est çà , l’archéologie, finalement, faut attendre pour se baisser!”      

Bon courage à tous et à lundi prochain.
Michel

Une réflexion sur “Le sixième billet de Michel Boudaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.