Bibliothèque de l’AEAP au Garae

Bonne nouvelle : tous les livres de l’AEAP que vous avons confiés à l’ethnopôle Garae, sont désormais référencés dans leur catalogue en ligne et consultables sur place, à la Maison des Mémoires de Carcassonne. Ce qui représente un total de 722 ouvrages d’écrivains paysans, auxquels s’ajouteront bientôt ceux publiés depuis octobre 2019, qui m’ont été confiés par leurs auteurs.
En outre, le catalogue Vesper du Garae ayant été restructuré, les consultations de livres sont désormais plus claires, aisées et agréables.
Nota bene: nous pouvons parcourir ces livres en les triant par pertinence, par auteur, par titre etc. ou par mot-clé dans la recherche.

https://garae.bibenligne.fr/

Il ne nous reste plus qu’à attendre que la Covid nous permette de procéder à l’inauguration officielle de ce fonds.

En tant que présidente de l’AEAP et au nom de tous nos écrivains, je remercie chaleureusement Sylvie Sagnes, présidente du Garae, Christine Bellan, la documentaliste qui a effectué cet énorme travail, et Jacques Chauvin, membre de notre conseil d’administration qui a organisé cette collaboration, d’avoir ainsi offert à notre association cette admirable vitrine.
Avec une pensée émue pour Bernadette Rotrou, notre bibliothécaire qui a pris soin de ces ouvrages pendant de nombreuses années.
Jacqueline Bellino

La bibliothèque AEAP du Garae en cours d’installation (septembre 2020)

2 réflexions sur “Bibliothèque de l’AEAP au Garae

  1. C’est un énOOOrme travail qui a été réalisé par la sympathique Christine Bellan : référencer dans les règles de l’art plus de 700 ouvrages n’est pas une mince affaire ! Grâce à Jacques Chauvin, le fonds “littérature des paysans” sera sauvegardé à cette Maison des Mémoires de Carcassonne. Nul doute que des chercheurs ou des thésards y trouveront matière à leurs travaux. En tout cas, ce sont des livres qu’on pourra consulter, palper, humer, feuilleter, aimer.
    Bravo pour cette formidable réalisation, ce travail de mémoire. J’en mesure toute la signification et la valeur. Je me sens tout petit devant la pile des ouvrages.

    • Oui Patrick, c’est une réalisation formidable. Nous avions si peur que ces livres tombent dans l’oubli et finissent au panier. Ils ont été préservés avec soin et aujourd’hui ils ont une place de choix. C’est très émouvant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.