Des nouvelles de Michel Boudaud

Bonjourssss à tous (Vous êtes nombreux)

D’ici quelques temps, je vous concocterai un billet mais pour l’heure, juste un aperçu des concerts à venir:

  • Le 15 Août, Concert privé
  • Le 18 Août, participation au Récital Poésie
  • 20 h 30 Salle de la Conserverie – St Gilles Croix de Vie  (Rés: 06 07 50 60 13)
  • Semaine du 6 Septembre, participation au Congrès des “Ecrivains Paysans” à Clisson

        Ensuite, 4 concerts sont quasiment assurés mais où la date n’est pas arrêtée. Ceci pour dire que pour ne pas chanter en même temps dans deux endroits différents, il vaut mieux ouvrir son agenda… Merci de votre compréhension.

       Nouveaux concerts avec pour l’essentiel, de nouvelles chansons. Et bientôt (?)  un nouveau recueil de poèmes et chansons… Jointe, petite photo  du concert d’avant covid chez Louise en Marais Breton.

Je vous souhaite un bel été

Michel

Conférence d’Hervé Pillaud

Le 8 septembre, à l’issue de l’assemblée générale de l’AEAP à Clisson, Hervé Pillaud donnera une conférence sur son livre récemment édité par La France Agricole et qui a pour titre: Cultivons l’avenir ensemble – Ré-concilier agriculture et société. Ce thème sera l’objet du débat qui clôturera la matinée.

Se procurer le livre: https://www.editions-france-agricole.fr/site/gfaed/nouveautes_accueil__gfaed.4464.43085__/fr/boutique/

Consulter la table ronde de présentation du livre: https://youtu.be/D0zvaZeC1ow

Visionner l’allocation du Ministre de l’agriculture, Julien Denormandie, à l’issue de cette présentation: https://youtu.be/XRomaRbYHWQ

Lire l’interview d’Hervé Pillaud par AgriDemain: https://agridemain.fr/nous-devons-saisir-lopportunite-formidable-que-nous-offre-notre-epoque/

Proposition d’impressions

Bonjour, Je vous ai trouvé sur le catalogue de TERRAN Magazines pour qui je travaille depuis il y a longtemps dans l’impression des magazines et d’autres produits. On a fait pas mal de livres ensemble mais pas récemment quand Bernard Bertrand s’est plutôt consacré dans l’edition de ses revues.

Alors, je voudrais vous proposer mes services pour vos impressions de livres et d’autres produits quand vous en aurez.

Merci de trouver à la suite quelques informations sur ma façon de travailler Etant le responsable export de l’imprimerie ZURE à Bilbao pendant presque 20 ans, suite à la fermeture de cette imprimerie je travaille à mon compte en partenariat avec plusieurs imprimeurs avec des différents matériaux et capacités. Ça me permets de proposer une vaste gamme de produits, depuis le numérique jusqu’à la roto ou même des journaux, et j’ai comme ça un partenaire adéquat pour chaque produit de manière que je peux proposer les meilleures conditions dans chaque cas.

Des livraisons en France ne sont pas du tout un problème car nous avons des sorties journalières depuis la frontière d’Hendaye.

Si vous voulez plus information vous pouvez visiter mon site www.damagraph.com, disponible également en français.

J’espère que ma proposition sera de votre intérêt et je reste à votre disposition pour tout besoin de précision.

Cordialement. Angel SÁNCHEZ

Marianita nous a quittés

Elle était de tous les Salons de l’agriculture où elle ne manquait jamais de rendre visite au stand des écrivains-paysans pour faire sa provision de lecture pour l’année.
Sympathisante de longue date, Marianita Paternote de la Vaillée avait fini par adhérer à l’AEAP.

C’est elle qui nous a fait connaître ses amis, la famille Petiot, qu’elle venait aider chaque année Porte de Versailles en veillant avec attention sur les porcs exposés, changeant leur litière, renouvelant les abreuvoirs, apaisant les plus inquiets… Loin de la vie de château. Loin du château de Saint-Pois, près de Saint-Malo, qui lui appartenait.
C’est donc grâce à elle que depuis quelques années nous pouvions partager de délicieuses agapes chaleureuses dans “l’arrière-boutique” du GAEC porcin.

Lors du dernier Salon, en 2020 puisqu’annulé en 2021, elle était venue à ma rencontre sur mon espace dédicace et nous avions longuement conversé, sans doute pour tenter de comprendre (si ces choses-là peuvent s’expliquer) la profonde sympathie qui nous rendait si heureuses de nous retrouver chaque année. Alors que je pensais qu’elle était une employée des Petiot, une fille de ferme en quelque sorte, elle m’avait appris que sa vie se partageait entre ses résidences de Bruxelles, Paris, Saint-Pois et l’Allier où cette femme hors du commun aimait s’occuper des cochons. Et elle m’avait gentiment invitée à passer mes prochaines vacances dans son château… le sort en a décidé autrement.

Marianita s’est éteinte le 15 juillet, des suites d’une affection pulmonaire générée par le Coronavirus. Elle nous manquera fort lors des prochains salons de l’agriculture.

A son fils Emmanuel l’AEAP présente ses condoléances attristées,
La présidente, J. Bellino

Marianita et Alain Petiot au Salon de l’agriculture

Prix Daniel Bayon pour “L’Adieu aux vaches” de Patrick De Meerleer

Le jury des prix du Bourbonnais vient de décerner le prix Daniel Bayon à Patrick De Meerleer pour son livre L’Adieu aux vaches (Complicités 2020).
Le prix Daniel BAYON, créé en 1998, en mémoire de l’écrivain autodidacte du pays Jalignois, décédé accidentellement en 1997, est décerné à un ouvrage qui porte témoignage d’un moment de vie en Bourbonnais et présente une originalité méritant d’être signalée
http://renefallet-journeeslitteraires.planet-allier.com/Pages/PB.html

Préparation du congrès 2022 à Plaisance du Gers

2022 verra l’anniversaire des 50 ans de l’AEAP. En effet notre association fut créée en 1972 à Plaisance-du-Gers chez notre fondateur Jean-Louis Quéreillahc, alors maire et conseiller général.
Pour lui rendre hommage, nous avons décidé de fêter ce demi-siècle dignement, sur les lieux mêmes de son assemblée générale constitutive.

Une délégation de l’AEAP s’est rendue sur place les 15, 16, 17 et 18 juin, hébergée par Claudie et André Mothe-Gauteron, pour organiser ces rencontres avec le maire actuel, Patrick Fitan. Elle a reçu un accueil très chaleureux et nous avons pu définir les bases d’un programme particulièrement attractif, cet anniversaire correspondant à celui des 700 ans de la création de la ville et aux 100 ans de l’Armagnac.
Le projet de ces festivités, qui devraient se dérouler la dernière semaine d’août 2022, sera présenté lors de l’assemblée générale du 8 septembre prochain à Clisson, après son approbation par le conseil d’administration.

Le maire, Patrick Fitan, avec une partie de la délégation: Marcei Grelet, Patrick de Meerleer, Liliane Laroux et Jacqueline Bellino
Devant le cinéma créé par Jean-Louis, où auront lieu nos rencontres, dans le square qui porte son nom: Patrick De Meerleer, Jacques et Marie-Mad Chauvin, Jacqueline Bellino, Claudie Mothe-Gauteron et Liliane Laroux

“Louis Germain”: un nouveau titre pour Patrick De Meerleer

Cher.e.s ami.e.s, pour ceux et celles qui ne seraient pas encore au courant,

J’ai le plaisir de vous informer de la publication aux Éditions Domens d’une biographie très attendue, celle de Louis Germain, le célèbre instituteur qui permit à Albert Camus l’accès au Grand Lycée d’Alger, plaçant son brillant élève sur les rails d’un destin hors du commun.

Le nom de Louis Germain est bien connu des enseignant.e.s comme des Camusien.ne.s. Mais que sait-on de plus sur cet homme ?
Cet ouvrage, le premier consacré à Louis Germain, nous apprend qui se cache derrière ce Monsieur Germain, comme l’appelait son élève, donnant au mythe de l’instituteur exemplaire enfin un visage, un corps, une humanité.
Albert Camus lui témoigna une indéfectible reconnaissance (il lui dédia ses discours du Prix Nobel) et, jusqu’à sa disparition, entretint avec son ancien maître d’école une correspondance qui est reproduite ici.
Louis Germain et le métier d’instituteur tiennent une place importante dans l’œuvre camusienne. Et pas seulement dans Le Premier Homme.

Merci de bien vouloir donner à cette biographie la place qu’elle mérite dans votre bibliothèque.
Vous pouvez la trouver en librairie. Je la proposerai dans les salons du livres et aux proches avec dédicace de l’auteur.

N. B. : Les éditions Domens sont les “héritières” d’Edmond Charlot, premier éditeur d’Albert Camus, et ce dès 1936.

Bien cordialement
Patrick De Meerleer