« La Terre des lavandes », le nouveau livre de Marcel Grelet

« La Terre des lavandes », le nouveau livre de Marcel Grelet

Une bonne nouvelle pour terminer l’année:
Le nouveau livre de Marcel Grelet La Terre des lavandes sera en librairie dès le 2 janvier.

Après la Russie, l’Angleterre, la Vendée, l’Argentine, un nouveau voyage en perspective pour les lecteurs assidus de Marcel.

Passions et vengeance au cœur de la Provence.

En Provence, les trésors sont jalousement gardés.

« L’essentiel restait sa vengeance, ce plat aigre qu’elle mijotait depuis le matin, elle saurait le servir au moment opportun… »

En 1948, Magda rêve d’une vie meilleure. Cette jeune Espagnole décide de fuir l’Espagne pour échapper au chômage et au régime autoritaire de Franco. À ses yeux, la France est une terre de cocagne et, en s’installant dans un petit village provençal, elle espère se faire engager comme coupeuse de lavande.

Mais dans ce paysage idyllique, entre blés dorés et champs bleus de lavande, les mentalités sont étroites. Les paysans voient d’un mauvais œil cette belle jeune femme qui menace leurs intérêts. Même la passion naissante entre Magda et André, l’érudit fils de paysan de la région, est violemment contrariée par les parents du jeune homme : la jeune Espagnole, sans argent et sans dot, n’a rien de bien concret à offrir.

Face aux douloureux préjugés et rongée par un désir de vengeance, Madga va devoir faire des choix. Au risque de mettre en marche l’effrayante mécanique d’un drame…

L’auteur : Marcel Grelet est né en Vendée où il a connu une enfance champêtre. Son goût pour la lecture et l’Histoire l’ont ensuite poussé vers l’écriture. Il a publié plusieurs romans, ancrés dans les terroirs français, qui témoignent avec intelligence et émotion d’une vie aujourd’hui disparue.

Une annonce de Pierre Yborra

Une annonce de Pierre Yborra

Bonjour tout le monde,

Je vous annonce la  venue de mon dernier Bébé : « Le Canadien ».
Je suis heureux de vous en faire part.

Pour les personnes de La Rochelle et de ses environs, vous pourrez le rencontrer au kiosque des Écrivains de la Côte dans le Hall du Super U de La Rochelle, route de Niort. Nous serons présents, bébé et moi, à partir du samedi 7 décembre de 9h à 20h, jusqu’au 28 décembre. C’est avec plaisir que je vous le présenterai.

Amitiés.

Pierre Yborra.

 

Un prix de poésie pour Michel Boudaud

Un prix de poésie pour Michel Boudaud

Le vendredi 8 novembre, notre poète-chanteur Michel Boudaud s’est rendu à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence, pour y recevoir la mention spéciale du prix « Poésie 21 » qui lui a été remis par le fils de la poète disparue Lucienne Gracia-Vincent, membre de l’Académie d’Aix-en-Provence, à laquelle ce prix rend hommage.
Le prix « Poésie 21 » est organisé dans le cadre de la fondation Saint-John Perse, par sa directrice Muriel Calvet. Il a pour but de promouvoir une création poétique, musicale ou picturale dont la forme artistique, libre, est propre à rendre compte d’un monde sous influence de la Beauté et appelle à une réflexion sur l’acte créatif.

A cette occasion, devant une salle comble qui a longuement applaudi les œuvres de Michel, accompagné de sa guitare, la présidente de l’AEAP a présenté notre association; elle a aussi exprimé sa satisfaction de découvrir, dans cette ville, sur la Place de la Rotonde qui s’ouvre sur le Cours Mirabeau, la statue des 3  allégories de la Justice, de l’Agriculture et des Arts. Justice est ainsi rendue aux paysans, souvent éloignés à tort des milieux culturels bien que, depuis toujours, ils aient su faire de l’agriculture un art transcendant.

Précisons que Michel avait pris connaissance de ce concours par une annonce du blog de l’AEAP.

Pour les auteurs qui souhaiteraient participer l’an prochain: Voir le site Poesie21

L’AEAP entre au GARAE

L’AEAP entre au GARAE

Les ouvrages de nos auteurs sont désormais regroupés à la Maison des Mémoires de Carcassonne qui abrite l’ethnopôle GARAE.

 
photo: Sylvie Sagnes, Marie-Mad et Jacques Chauvin

Ce sont près de 700 livres que Jacques et Jacqueline (Chauvin/Bellino) ont amenés dans ce centre de documentation unique en France. Ce stock sera désormais complété chaque année par les nouvelles publications de nos écrivains paysans. Il ne reste plus à Christine Bellan, la documentaliste, qu’à identifier et répertorier chaque livre afin de le rendre accessible sur le site du GARAE. Un travail de longue haleine que nous aurons l’occasion d’apprécier l’an prochain lors de l’inauguration officielle de ce fonds AEAP au cours d’un colloque en projet.

Nous devons cet hébergement à Jacques Chauvin que nous remercions sincèrement pour ses nombreuses interventions et fréquents déplacements mais aussi à Sylvie Sagnes, la présidente du GARAE, qui s’est tout de suite montrée favorable à notre collaboration, qu’elle a organisée au mieux de nos intérêts.

 

Festival du Livre de Mouans-Sartoux

Cette année encore, pendant 3 jours l’AEAP a pris place sur ce beau salon littéraire, représentée par quelques uns de ses auteurs:
Chantal Olivier, Marcel Grelet, Pierre Yborra, Marcel Marloie, Monique Brault, Paul Rouguisto et Jacqueline Bellino.
De nombreuses ventes et des contacts intéressants sur le plan personnel ; un bon moyen de faire connaître notre association d’autre part.

Mais aussi une excellente occasion de renforcer nos liens, que ce soit en soirée chez Monique et Lionel Brault ou dans les jardins du château où de délicieux repas bio sont offerts chaque année aux auteurs.

Le dimanche un café littéraire nous a permis de présenter la diversité de nos écritures à un public fort intéressé.

Merci aux 270 bénévoles qui rendent possible ce festival ainsi qu’à son organisatrice, Marie-Louise Gourdon, et à l’année prochaine!

Les écrivains et artistes paysans en congrès

Le congrès 2019 de l’AEAP s’est déroulé du 26 au 29 août à Moncy, charmant petit village de l’Orne bichonné depuis plus de 40 ans par son très dynamique maire, Daniel Hatteville, qui nous a accueilli chaleureusement en famille, aidé avec efficacité par Norbert Doguet dans l’organisation de ces journées dont nous retiendrons:

  • Le travail: un conseil d’administration, l’assemblée générale annuelle, deux conférences des plus intéressantes, et des échanges fructueux sur les écritures partagées qui ont animé notre réseau ces derniers mois.
  • Des visites, de ferme en ferme, nous ont donné un vaste panorama de la richesse et de la diversité de l’agriculture locale et l’occasion d’admirer des paysages verdoyants d’une grande beauté, des châteaux cachés, des villages pittoresques.
  • La culture fut au centre de nos préoccupation avec la découverte de l’imprimerie de Charles Corlet qui se dit lui-même imprimeur-paysan, l’une des plus importantes de France.
  • Dans cette région aux produits recherchés la gastronomie n’a pas été oubliée et nous avons fait honneur à la cuisine locale, quelquefois peut-être plus que de raison… Toujours est-il que cidre et pommeau et parfois Calvados, ont égayé notre séjour de notre arrivée jusqu’au départ…
  • Une soirée Récital mémorable en présence d’une salle comble, s’est terminée par un « bœuf » aussi inattendu qu’improbable.
  • Et tout au long de ces 4 journées, du rire, des discussions, des chants, de la poésie, guitare et accordéon et même quelques pas de danse, ont conforté nos liens et notre amitié.

Une cinquième récompense pour les « Poésies saisonnières » de Thierry Jouet

Thierry Jouet a obtenu le Grand prix Cernunnos du concours international 2019 du Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres le 14 juillet 2019, pour ses deux derniers recueils Poésies saisonnières et Poésies végétales, tout un symbole, Cernunnos étant le Dieu gaulois (Celte) de la nature…

Toutes nos félicitations à Thierry qui nous fera le plaisir de participer à notre congrès annuel et, bien sûr, à notre soirée récital.

Prix du roman historique pour le dernier livre de Patrick De Meerleer

Après avoir reçu l’an passé le Prix de la Nouvelle pour « Le Belge égaré en Ariège », Patrick De Meerleer vient de recevoir le Prix du roman historique pour son dernier roman, « Le long silence de Veronica ». Prix décernés l’un et l’autre par les « Gourmets de lettres » sous l’égide de l’Académie des jeux Floraux. Cette prestigieuse académie, la plus ancienne du monde occidental (1323), est basée à Toulouse.

L’AEAP est fière de compter parmi ses membres un écrivain aussi talentueux. Si le thème de ce roman est « la Retirada », l’auteur reste fidèle à son amour de la Terre en nous offrant une fois de plus un beau témoignage du lien étroit qui unit le forestier aux arbres et au travail du bois. Merci Patrick pour ce roman et nos plus sincères félicitations pour ce prix bien mérité.

Jean-Louis Quéreillahc nous a quittés

L’AEAP pleure son Président-fondateur, Jean-Louis Quéreillahc, qui s’est éteint le 25 juillet à l’âge de 97 ans. Depuis 46 ans, il insufflait à notre association toute l’énergie qui l’animait. Ces derniers mois encore il ne ménageait pas ses encouragements et participait par courrier à la réflexion engagée sur l’avenir de la ruralité.

Plus jeune maire, puis conseiller général de France (respectivement à l’âge de 26 et 28 ans), outre ses fonctions d’élu qu’il assuma avec zèle pendant plus de quarante ans, Jean-Louis était un passionné de littérature. Plusieurs de ses livres connurent un grand succès dont Trois sillons de terre rouge fut le plus connu. On peut dire qu’il aura écrit jusqu’au bout de son chemin puisque son dernier livre Un Curé… Mousquetaire a été publié en décembre 2017.

Pour tous ses amis écrivains-paysans l’heure est au chagrin mais un hommage lui sera rendu lors de notre prochain congrès le 5 septembre à Vertaizon (63).

A sa famille, à ses proches, nous présentons nos condoléances attristées.

Ci-dessous, un article paru ce matin sur le journal Sud-Ouest:

https://www.sudouest.fr/2018/07/26/jean-louis-quereillahc-est-decede-hier-5263230-2708.php

Un nouveau titre pour Marcel Grelet: « Mi Abuela, muse de Jean Giraudoux », EM Edition

On peut être écrivain-paysan et s’intéresser à d’autres sujets que l’agriculture ou la nature.
On le savait déjà, cet ancien éleveur est particulièrement attentif à l’Être humain, qu’il sait dépeindre avec tendresse et sensibilité dans sa complexité.

L’occasion d’une rencontre à Barcelone avec l’héritière de la mémoire de celle qui fut la muse de Giraudoux va l’entraîner et nous entraîner dans une aventure de Paris à Buenos-Aires, d’Argentine en Hollande et d’Espagne en France puis au Royaume-Uni… à travers la biographie de trois femmes hors du commun, avec, en filigrane, les peintures de Jongkind et les textes de Giraudoux.

Pour commander contacter :

ELLA éditions 42 route de Chavannes 28330 Lèves

Diffusion des mots 85600 Montaigu.